Seigneurie de La Rocheservière :: Domaine de Wantaka et Ventreachoux
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 




Anoblissement de Luaine
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Seigneurie de La Rocheservière Index du Forum -> Le logis -> La salle de réception
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ventreachoux
Famille

Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2009
Messages: 469
Localisation: Niort

MessagePosté le: Lun 6 Juin - 21:58 (2011)    Sujet du message: Anoblissement de Luaine Répondre en citant

Tandis que les invités félicitaient l'étoile du jour, le comte s'approcha discrètement d'une fenêtre et tira la corde argenté du rideau pour faire sonner ses domestiques.Dans la minute qui s'ensuivait , les grandes et lourdes portes s'ouvraient en grand pour faire place à un défilé de valets apportant un nombre incalculable de mets et boissons en tout genre.

Le comte avait ordonné à son chef cuisinier de privilégier une cuisine qui soit un véritable plaisir des yeux par l'éclatement et la diversité des couleurs.Un immense buffet se tenait à disposition des hôtes, ou l'on pouvait y apprécier des potages comme le Brouet blanc ou le Geneste , potage ainsi nommé car il est jaune comme la fleur de genêt, de la porée d'asperges vertes, de la Porée blanches de bettes et  ainsi que la porée noire. Ces dernières sont faites à la ribelette de lard.S'ensuivait les divres plats de poissons Les poissons frais, cuits au court-bouillon et fortement aromatisée, ou  encore frits, et accompagnés d'une sauce au vin ou servis en gelée tels que de la Lamproie fraîche, soles, turbots, truites et saumons.Les plats de volailles et viandes n'étaient pas en reste, l'on pouvait baver d'envie sur les oiseaux de prestige, faisans et paons revêtus de leurs plumes, avec le bec doré, entourés de bannières et disposés sur des socles de pâte en forme de château fort.Et bien sur le plat préféré du comte Ventreachoux des perdrix aux choux.Cive de veau, ragout de mouton aux maugettes étaient aussi présent.Le tout accompagné de sauces liées à la mie de pain ou encore avec du jaune d'œuf.
Puis venait enfin les fromages de vache, de chèvres, et les entremets.Tartes au flan, rissoles aux fruits secs et au miel, pain perdu, engoulé aux amandes et au miel, blancs-mangers colorés et parfumés de fleurs d'oranger, ainsi que des dragées faites de grains de coriandre et fruits secs enrobés de sucre et malaxés avec du miel (pignons de pin, pistaches, amandes, noix, noisettes.
Un vaste étal de boissons diverses accompagnait ce buffet somptueux, bière, cidre, bourgognes, bordeaux rouges et blancs et la spécialité du domaine du comte, la troussepinette.

Ventreachoux tapait dans ses mains pour attirer l'attention des invités.

Mes amis, quand vous le souhaiterez, vous pouvez commencé a festoyer à votre guise.Je vous souhaite un bon appétit à tous.
_________________

Si j'avance, suivez moi !
Si je m'arrête, poussez moi !
Si je recule , tuez moi !


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 6 Juin - 21:58 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
caerellyn de Carpadant


Hors ligne

Inscrit le: 29 Mai 2011
Messages: 7

MessagePosté le: Lun 6 Juin - 23:32 (2011)    Sujet du message: Anoblissement de Luaine Répondre en citant

Mon père...


Elle inclina légèrement la tête.
Elle souriait malicieusement. Vous avez mit un peu d'agitation dans cette cérémonie, j'ai même, un instant souhaité vous pourfendre. Pourtant, bien que je ne vous connaisse, je pense qu'il me serait grand plaisir d'échanger quelques idées avec vous. Il me parait que certaines des miennes soient proches des vôtres, je ne les exprime sans doute point de la même manière, mais le fond..... Qui sait ?


Une chose au moins nous est commune...... Elle hésita le temps d'un souffle, l'amitié sincère que nous portons à Dame Luaine.
_________________


Revenir en haut
Père Franck, ange humain
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 7 Juin - 18:11 (2011)    Sujet du message: Anoblissement de Luaine Répondre en citant

Contre toute attente, le péquenot fit ouvrir les rideaux sur une table disons... convenable pour une noblesse rurale. elle ferait sans doute effet, ici ! Et comme la Monfort, nouvellement Bellevie sur Vit - heu, Vie - poursuivait son laïus contrit, et qu'elle lui présentait le veuf tout nouvellement libéré d'un poids mort (les mots, sans doute aucun, avaient une saveur délicieuse), une autre voix s'élevait, dans la bouche d'une autre brune... Pfff ! Il devait être maudit, le pauvre fagot. Mais cette entrée était si tant franche, pour ne pas dire davantage, que le blond prélat ne put que hocher du chef, et aussitôt remettre sa mèche en place, avant de répondre.

Pourfendre ? Est-ce donc la le signe d'une bonne éducation ? On pourfend un hérétique... On pourfend un malandrin... Mais pas un esprit saint, allons ! Comme, néanmoins, vous fîtes preuve de retenue, à défaut de jugement, je vous accorde le pardon de l’Église...

UN sourire très indulgent, comme il savait les donner... Puis, il continua, sans lui laisser le temps de répartir. On savait jamais avec ces nobles. Pour un peu, ils se seraient cru... spirituels !

Mais parlons, sans plus attendre, puisque vous semblez en avoir grand besoin, ma fille. Je serai donc le confesseur par transitivité, et cela me convient. Donc ? vous disiez ? Ha oui... Un partage de vues... Sauriez vous m'en dire plus ? Avant que les autres voraces se jettent sans élégance sur les réjouissances buccales qui attendent en ligne sur cette grande table ?

Le bras filiforme du prélat s'avança et sa main se posa sur l'avant bras de la nouvelle intervenante. Un geste doux, presque immatériel. Un sourire pour accompagner, l'air de rien, la nouvelle vers la table, passant devant le veuf qui ne pleurait plus. Il serait bien temps de parler sérieusement avec ce... hein ? Quid ?


Revenir en haut
luaine
Amis

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2011
Messages: 17
Localisation: limousin

MessagePosté le: Mer 8 Juin - 13:37 (2011)    Sujet du message: Anoblissement de Luaine Répondre en citant

Le Comte tapa dans ses mains pour faire découvrir un buffet majestueux de mets, pâtisseries, fruits et breuvages de grandes qualités. La nouvelle dame lui fit un sourire. Cela avait du lui couter un bras mais quand on aime on ne compte pas.

Très cher Comte, quel faste!!!! sans mentir si votre ramage se rapporte à votre plumage...euh je m'égare. C'est très gentil à vous de vous fendre de tous ces écus pour ma noble personne.

Luaine revint à ses invités et inclina la tête en souriant vers Cae pour ses paroles d'amitiés. Les deux brunes s'étaient vu quelques fois ces derniers temps lors de fêtes et il ne faisait aucun doute qu'elles finiraient très bonnes amies. Cae avait beaucoup de qualité de coeur et était simple et respectueuse. Luaine ne l'avait jamais vu hautaine ou distante et tous les gens qui la cotoyaient, l'affectionnaient.

Le père se mit à discuter avec Cae et Heimdal. Le sourire de la Montfort était aussi large lorsque le père parti dans des paroles étranges comme il en avait l'habitude. Sur Sarlat elle allait à tous ses prêches, dès qu'elle le pouvait et en sortant, souvent, des questions la taraudaient. Il était si habile et éloquent dans ses circonlocution, qu'il laissait toujours matière à réflexion sur le sens des mots. Il y avait toujours une image d'épinal cachée dans ses discours, et la brune se donnait du mal pour les trouver, la plus part du temps.

Il était temps de passer à table et de savourer les plats offert si gentillement par le Comte. Luaine attrapa la manche du valet grognon.

Excusez moi, vous pouvez amener du lait pour le père...Il ne boit que cela. Je vous remercie.

Elle se fendit d'un sourire pour ce valet à la langue acérée.

Soudain un regard obliqe sur le père qui regardait Heimdal. Aie....Elle commença à avoir une certaine appréhension.
Il ne falait pas oublier que quand la brune était sur Alençon chez Heimdal et qu'elle découvrit ses sentiments amoureux pour lui, elle avait écrit à son confesseur pour le tenir informer. Heimdal n'était pas veuf mais bel et bien marié avec une femme mourante.
Le père Franck, avait alors conseillé à sa brebis égarée de partir au plus vite et de laisser cet homme. Ce qu'elle fit pour sa plus grande peine mais le père avait raison et la pieuse Luaine savait qu'il n'était pas convenable d'aimer un homme marié.
Aujourd'hui il était veuf et sa période de deuil derrière lui, et lui et ils pouvaient s'aimer enfin. Mais les yeux du père sur Heimdal, ne laissait présager rien de bon. Luaine espérait se tromper.


Revenir en haut
Heimdal
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 8 Juin - 17:49 (2011)    Sujet du message: Anoblissement de Luaine Répondre en citant

Heimdal avait un drôle de sentiment avec le père. Il avait l’impression d’être
jugé par l’ecclésiastique sans établissement de fait ou de connaissance surtout qu’il
se rencontre pour la première fois. Etant que procureur, il savait de quoi il parlait.

De plus, il est souvent le cas que lorsqu’une personne est heureuse, il faut tout de
suite penser au mal ou que ce n’est pas normal. Est-ce que le père sait-il exactement
quelle est la durée réellement le deuil d’Heimdal. Doit-il pleurer 24 heures sur 24 ?
Doit pleurer 8 mois ou 15 ans ? Nulle part, il est écrit qu’il devait pleurer pour les
réjouissances et de fête cet anoblissement comme il se devait. 

Heimdal esquissa un sourire en regardant la belle. C’était le moment de changer
l’ambiance, Heimdal pris un verre de vin et leva le verre.
http://javascript:void%280%29;

Je lève un toast pour la nouvelle dame. Dame de Belleville sur vie. Je vous félicite
pour votre anoblissement.


Heimdal avait fait exprès de marquer ce ton du vousoiements

et j’aimerai également remercier le comte pour cette invitation et surtout qu’il a
choisi la meilleure dame qui respecte toujours ses engagements.
Aristote a tracé le chemin de chacun d’entre nous et ne fait jamais les choses au hasard.

Le procureur but un peu de liquide tout en sachant que leur avenir se dessinait dans
les meilleures conditions et fit un immense sourire en pensant ...


Revenir en haut
ventreachoux
Famille

Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2009
Messages: 469
Localisation: Niort

MessagePosté le: Jeu 9 Juin - 22:35 (2011)    Sujet du message: Anoblissement de Luaine Répondre en citant

Le comte leva son verre et pour répondre à Heimdal, il lui donne la réplique.

Pour ce qui sont de mes choix, je ne me trompe que très rarement et en ce qui concerne Luaine, je suis sur de ne point déroger à cette règle.Sur ce trinquons au bonheur de vous tous réunit.
_________________

Si j'avance, suivez moi !
Si je m'arrête, poussez moi !
Si je recule , tuez moi !


Revenir en haut
Père Franck, ange humain
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 10 Juin - 18:41 (2011)    Sujet du message: Anoblissement de Luaine Répondre en citant

Sans doute toujours aussi naïf, le maigre blond attendait que sa compagne de dialogue fasse réponse prestement. Mais entre autre chose, un veuf qui n'était plus éploré, et un comte qui sentait trop fort pour être du vrai monde de la noblesse entraient en lice. Qu'il en fut donc ainsi... Le blond, toujours sans rien à boire, adressa un sourire convenu à son hôte, et aux autres présents à son côté. Puis, regardant la dame du jour, il s'inclina, avant d'annoncer.

Ma dame, chère fille... Bon, ne tournons pas autour du pot... : Monfort !

Un sourire de plus... Qu'est-ce que ces peignes-darges pouvaient y entendre, en fin de compte...

Buvons, donc... Comme il est demandé ! Et même si ma main reste vide de matière, vous accepterez la bonne humeur d'un cœur qui, lui, n'a pas besoin de tout ceci pour se réjouir de votre nouvelle fortune.

L'embêtant, avec les péquenots, c'était qu'ils mettaient des plombes avant de s'apercevoir de qui était en place, et qui devait être servi... Mais le sourire adressé faisait en sorte que la Monfort fasse fi de l'insulte faite au prélat.


Revenir en haut
geypathor
Famille

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 65

MessagePosté le: Sam 11 Juin - 19:39 (2011)    Sujet du message: Anoblissement de Luaine Répondre en citant

Le domestique entra dans la salle en trainant les pieds et déposa un brot de lait comme il avait été demandé.En repartant, il lança un regard noir envers les deux jeunes femmes auxquels il avait eu affaire avant la cérémonie et s'amusa à leur tirer la langue avant de s'éclipser.
_________________


Revenir en haut
luaine
Amis

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2011
Messages: 17
Localisation: limousin

MessagePosté le: Sam 11 Juin - 22:18 (2011)    Sujet du message: Anoblissement de Luaine Répondre en citant

Le domestique antipathique et surement arthritique, amena le lait du prélat comme la brune lui avait gentiment demandé, tirage de langue en plus. Luaine écarquilla des yeux surprises par les agissements sournois du valet. Elle se tourna vers le Comte pour constater si celui-ci avait vu. Il semblait que non et la jeune femme ne put rien dire compte tenu du comportement de son confesseur qui ne semblait plus lui même.
Elle préféra servir elle même le verre, se disant que le valet en profiterait pour lui jeter dessus.


Tenez mon Père, vous parlez trop vite, voici votre lait. Je l'ai fait demander à l'avance et comme le Comte est un homme généreux avec du savoir vivre, il a accéder à la demande et à commander du lait pour la soirée.

Elle savait que le père devait être profondément attachée à elle malgré tout. Il n'était pas homme à s'encombrer de fioritures et de faux semblant pour une personne qu'il n'affectionnait pas. Son acte de présence signait en quelque sorte son aveu de faiblesse devant la jeune algue.
Mise entre le marteau et l'enclume ou plutôt entre le vicaire et le Comte, Luaine essayait de ménager la chèvre et le ventreachoux.

Le lait laisserait le loisir au blond de laisser Heimdal le temps de boire son hanap de lait. Elle aurait bien aimé pousser au cul Heimdal ailleurs pour qu'il évite les foudres incompréhensibles de la tornade écclésiastique.

Levant son verre sur les dernières paroles du Comte, Luaine s'éclaicit la gorge et parla à l'assistance.


Merci d''être là pour moi en ce jour. Vous êtes tous venus de loin pour m'accompagner dans mes premiers pas de Dame....

Elle espérait que les incidents de cette soirée ne seraient pas de mauvaise augure pour elle, qui n'était d'un ordinaire chanceux à la base.

....Merci au Comte, Merci au père, Merci à tous mes amis qui m'ont touché par leur présence à mes côtés.

Elle porta enfin le verre à sa bouche pour trinquer.


Revenir en haut
Père Franck, ange humain
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 15 Juin - 21:12 (2011)    Sujet du message: Anoblissement de Luaine Répondre en citant

La main maigrelette du blond religieux saisit le verre tendu. Arrivé comme par magie, au moment le mieux senti, avant que l’esclandre ne se fasse... Pourtant, il fut accepté sans mot dire, et le vicaire leva son verre, cette fois, en entendant la Monfort parler à ceux qui entouraient, mais qui prenaient bien garde de ne rien dire ! car hormis ce valet élevé dans les étables voisines, personne n'avait de vie, dans ce château pourtant si grand... trop sans doute ! Par les saintes breloques, la Mirandole, malgré ses... disons... exubérances, avait toujours eu le mérite de ne jamais laisser un invité dans l'attente. bon fallait avouer que le blond, alors Maitre des réjouissances, savait y faire !

Sa générosité, ma fille, sera répétée, au delà de ces frontières... Croyez moi !

Puis, tout en écoutant le laïus obligé de tout anobli pour faire bien, le blond fit tourner un peu son verre. Le lait, pas assez gras, devait être agité pour avoir la consistance convenable pour le représentant de l’Église... LE seul, d'ailleurs... Aucun autre... Mais, par les saints clous... Le péquenot serait donc en mal de foy ? Affaire à creuser, ça ! et le sourire qui s'afficha, sans raison apparente, pour le public si tant éveillé de cette place, fut sans doute interprété pour un plaisir aussi bas que les plaisirs humains.


Revenir en haut
luaine
Amis

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2011
Messages: 17
Localisation: limousin

MessagePosté le: Dim 19 Juin - 13:20 (2011)    Sujet du message: Anoblissement de Luaine Répondre en citant

En ce jour de fête, tout se déroula presque sans anicroche. Le blond avait fait des siennes mais au final, pas de rixe annoncée. Son Suzerain lui fit l'honneur de tout faire pour que ce jour soit inoubliable pour sa nouvelle vassale.
Elle était officiellement Dame d'un fief poitevin. Dans les jours à venir, un voyage vers ses nouvelles terres s'imposerait pour le plus grand bonheur d'un Comte qui verrait que la brune prenait son cadeau et sa confiance bien au sérieux.

Ce jour prit fin, celui où elle rentrait dans la noblesse avec tout ce qui incombait. Elle ferait en sorte que jamais Ventreachoux n'est à se plaindre d'elle.


Revenir en haut
Père Franck, ange humain
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 22 Juin - 06:44 (2011)    Sujet du message: Anoblissement de Luaine Répondre en citant

Enfin servi, il fut rapide, le blond à torcher son pot. Tout comme le péquenot à en finir avec cette cérémonie. Mais le vicaire avait imaginé une fin en fanfare, et de quoi donner au moins l'illusion de fastes nobles... Mais là, ça ressemblait plus à un vieux soufflé que personne n'avait entamé, et qui finissait sa vie comme l'étron d'une vache, posé dans un pré. Profitant de cette fin d'ambiance - soporifique au possible, le blond laissa trainer ses sandales vers la porte et tenta de trouver de quoi contenter sa curiosité... On ne savait jamais ce qu'on pouvait trouver derrière les murs des nobles en sabots !

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:24 (2018)    Sujet du message: Anoblissement de Luaine

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Seigneurie de La Rocheservière Index du Forum -> Le logis -> La salle de réception Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4
Page 4 sur 4

 

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Medieval by Mojy, © 2003, 2005 Mojy - Mojytech
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com