Seigneurie de La Rocheservière :: Domaine de Wantaka et Ventreachoux
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 




Les funérailles de Lorelaye
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Seigneurie de La Rocheservière Index du Forum -> Après le pont-levis -> La Chapelle
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ventreachoux
Famille

Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2009
Messages: 469
Localisation: Niort

MessagePosté le: Mer 8 Sep - 15:50 (2010)    Sujet du message: Les funérailles de Lorelaye Répondre en citant

Le comte se refusant de prononcer la prière que la chapelaine avait demandé de réciter, c'est fou de douleur que le père de la petite fille prononça sa propre prière.

Comment veux-tu, toi le Très Haut Tout Puissant,
que nous vivions dans la joie
lorsque ta tendresse nous conduit
par les sentiers de la peine,
et que nous nous sentons seuls,
abandonnés, sans grâces ?

Comment veux-tu, toi le Très Haut Tout Puissant,
que nous marchions heureux,
insouciants, rayonnant ton amour
parmi nos frères ?
Nous avons beau regarder
les lys des champs et les passereaux...

Comment veux-tu, toi le Très Haut Tout Puissant,
que notre foi soit la plus forte,
transfigurant notre vie
en Espérance et en Charité,
quand chaque matin il nous faut recharger
notre douleur sur nos épaules ?

Comment veux-tu, toi le Très Haut Tout Puissant,
que nous chantions ta gloire,
alors que vient d'être fauché
à nos côtés le blé en herbe
et que nos yeux embrouillés
par les larmes te reconnaissent mal,
Toi qui nous as dit :
''Je suis la Voie, la Vérité et la Vie''

Comment veux-tu, toi le Très Haut Tout Puissant,
que nous nous en sortions,
si tu ne viens pas nous aider
à porter notre croix,
afin que nous montions
vers les cieux où tu gardes notre enfant ?

_________________

Si j'avance, suivez moi !
Si je m'arrête, poussez moi !
Si je recule , tuez moi !


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 8 Sep - 15:50 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Jake de Valombre


Hors ligne

Inscrit le: 28 Aoû 2010
Messages: 12
Localisation: Poitiers

MessagePosté le: Mer 8 Sep - 18:04 (2010)    Sujet du message: Les funérailles de Lorelaye Répondre en citant

Tout le monde s’installa sur les bancs de la chapelle quand la chapelaine des lieux vient y commencer son office. Il y régnait une atmosphère pesante dans le lieu saint. La tristesse était marquée sur les visages des parents et la compassion sur ceux de ses amis. Il avait pu observer quelque peu la distance entre Wantaka et Ventreachoux. Qu’il était triste de voir cela en ce jour où tous devaient être uni.

La demoiselle commença son office avec des mots touchant alors qu’elle demanda à chacun de se lever et de prononça les mots du pardon à Très-Haut. Jake répéta comme toutes les personnes présentes à voix basse.


« Je confesse à Dieu tout -puissant, à tous les saints, et à vous aussi mes amis parce que j'ai beaucoup péché en pensée, en parole, en action.Je supplie tous les saints et vous mes Amis de prier le Créateur pour moi.
Que le Très Haut nous accorde le pardon, l'absolution et la rémission de tous nos péchés. »


Il avait une pensée pour son amie, la mère de la petite fille qui avait rejoint trop tôt le ciel. Sans doute que Dieu avait d’autres projets pour la petite Lorelaye qu’il aurait aimé connaître. Il était sur que la gamine aurait pu s’entendre avec Marie-Catherine.
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Malisende de Marsannay
Amis

Hors ligne

Inscrit le: 30 Mai 2010
Messages: 19

MessagePosté le: Mer 8 Sep - 19:09 (2010)    Sujet du message: Les funérailles de Lorelaye Répondre en citant

La diaconesse laissa à chacun le temps de se recueillir. En particuliers elle écouta avec intérêt la prière du maître des lieux. Il était normal qu’il soit en colère contre Dieu. Même la diaconesse s’était avouée qu’elle ne comprenait pas ce genre de drame. Alors un parent…
Mais il avait du soutien, elle était sure que le Très Haut comprenait. Et puis dans ces cas là, la peine passe avant tout.

Elle cacha un soupire puis se dirigea lentement vers son amie.
Malisende demanda à la comtesse si elle voulait bien réciter le credo.
Wantaka accepta et la diaconesse l’aida à se lever et l’accompagna jusqu’à l’autel se mettant un peu en retrait.

Elle récita elle-même le credo en même temps, incitant tout le monde l’imiter.




Revenir en haut
Flamel
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 8 Sep - 19:47 (2010)    Sujet du message: Les funérailles de Lorelaye Répondre en citant

 Flamel priait , quand il vit rentré Messire Robin leurs yeux se croisérent et Robin lui fit un signe de tête en guise de salut ,il
 répondit a son bonjour silencieux  .Robin vint se placer a son coté ....

 le Maitre des  lieux fit sa propre prière ,  avec des mots qui lui venait du cœur ,ce cœur que la vie venait de déchirez ...
 
 La Comtesse se leva aidé par la Diaconesse ,se positionna devant l'Autel , la douleur se lisait sur son visage, mais avec
 un grand courage elle entama le récit du Credo....

 Flamel récita le Credo doucement


Revenir en haut
wantaka
Famille

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2009
Messages: 139

MessagePosté le: Jeu 9 Sep - 01:56 (2010)    Sujet du message: Les funérailles de Lorelaye Répondre en citant

Aidez par son amie , la diacoensse Malisende, elle se diriga vers l'autel, elle ne pouvait détacher son regard petit cercueil,


Ma petite chérie, comme tu me manques, pourquoi toi, pourquoi Aristote,

 elle essuya ses  yeux, prit un grande respiration ,levant la tête , elle apercut ses  amis,

Messire  Jake, Messire Flamel, Jehan et sa charmante épouse,  Robin son fillot, Néfé, Lanie, et  tous ses autres amis ,tous étaient venus rendre un dernier hommage  a sa fille, elle tourna légèrement la tête,son coeur battait  très fort 

Dans un effort, elle commenca,

Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.
_________________


Revenir en haut
Petitjehan
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 9 Sep - 20:54 (2010)    Sujet du message: Les funérailles de Lorelaye Répondre en citant

La prière de Ventre était belle...il n'avait pas su prier, lui, suite à la perte successive de ses trois enfants...

Il ressentait encore la morsure de ces disparition et comprenait l'état d'esprit de son ami. Le pire étant que rien au monde ne pourrait justifier à ses yeux de se voir arraché le sang de son sang qu'elle qu'en fussent les raisons...

Jehan se recueilli pour communier avec ses amis puis Wantaka vint et Jehan eut du mal a ne pas aller vers elle pour l'aider la soutenir...ce n'était pas à lui de le faire même s'il était moralement à ses cotés tentant de lui insuffler sa force. Avec elle il récita...
 

Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.


Revenir en haut
Lanie
Amis

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juin 2010
Messages: 42

MessagePosté le: Ven 10 Sep - 12:01 (2010)    Sujet du message: Les funérailles de Lorelaye Répondre en citant

regardant La comtesse Wantaka et admirant son courage elle était soutenue par un de ses amis . Lanie joignit sa voix à la leur pour réciter le credo


Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.
_________________


Revenir en haut
Malisende de Marsannay
Amis

Hors ligne

Inscrit le: 30 Mai 2010
Messages: 19

MessagePosté le: Ven 10 Sep - 12:42 (2010)    Sujet du message: Les funérailles de Lorelaye Répondre en citant

Malisende raccompagna Wantaka jusqu’à sa place.
Elle restait digne, droite. La diaconesse se dit encore une fois qu’elle était fière de l’avoir comme amie.
Elle se dirigea ensuite vers le cercueil et alluma les cierges tout autour. Se plaçant devant, elle commença à parler.


L’Amitié est la lumière du monde c’est la flamme qui réchauffe notre cœur.
Quelle éclaire maintenant la route de Yanis, qui la conduise maintenant au Royaume de Dieu.
Lorelaye, nous déposons cette croix aristotélicienne sur ton cercueil.
Que cette croix soit pour toi signe de salut et de vie éternelle


La diaconesse retourna devant l’autel et invita toutes les personnes présentes à défiler devant le cercueil pour rendre un dernier hommage à la fillette en offrant quelques présents.


Revenir en haut
Néférouré d'Amosé
Amis

Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2009
Messages: 98
Localisation: Niort

MessagePosté le: Ven 10 Sep - 18:22 (2010)    Sujet du message: Les funérailles de Lorelaye Répondre en citant

Elle regarda son amie rejoindre Mali, la trouvant bien plus forte qu'on ne pouvait le penser. Récitant le crédo, ses yeux allaient du cerceuil aux parents.

Puis la diaconesse raccompagna Wanta qui restait droite malgré sa douleur, puis elle alluma les cierges qui entouraient le petit cercueil. Après avoir déposer une croix sur celui ci elle leur fit signe afin qu'ils viennent rendre un dernier hommage à cette enfant si tôt, trop tôt disparut.

Elle se leva lentement et s'approcha ... elle regarda le visage de cette enfant qu'elle avait aider à mettre au monde, du bout des doigts elle caressa la joue de porcelaine en murmurant.

Ne t'en fait pas ma belle là bas tu sera heureuse et un jour tes parents viendront te rejoindre ....


Avant de regagner sa place elle s'approcha des parents les serra tour à tour et déposa un baiser sur leur joue ... sachant que les mots étaient vains elle se tue et retourna s'asseoir.
_________________


Revenir en haut
Robin
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 10 Sep - 18:46 (2010)    Sujet du message: Les funérailles de Lorelaye Répondre en citant

Robin se leva, s’approcha du cercueil. Il y posa sa main et eut une pensée profonde pour la fillette.
Il rejoignit les parents, leur formula ses condoléances.
Il prit Wanta dans ses bras pour la réconforter et lui chuchota en passant sa main dans son dos :
Il faut que tu sois forte Wanta, tu sais, tu n’es pas seule.
Dans ces moments tragiques, il faut se soutenir et aller de l’avant.
Tu le sais, tu pourras toujours compter sur moi.
Il la regarda une dernière fois, triste de la voir ainsi, lui fit une bise et rejoignit le fond de la chapelle…
 


Revenir en haut
Flamel
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 10 Sep - 19:22 (2010)    Sujet du message: Les funérailles de Lorelaye Répondre en citant

Flamel qui suivait Robin se recueilli devant le petit être ,
il  's arrêta devant Messire Ventreachoux  lui serra la main sans rien dire, juste le regard pour lui transmettre ses condoléances.  
puis devant Dame Wantaka , lui serra la main ,et la regarda , lui dit doucement

 " Soyez forte , Dame Wantaka "

 puis il rejoint Robin au fond de la Chapelle


Revenir en haut
ventreachoux
Famille

Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2009
Messages: 469
Localisation: Niort

MessagePosté le: Sam 11 Sep - 10:22 (2010)    Sujet du message: Les funérailles de Lorelaye Répondre en citant

Ventreachoux prit la main de son épouse et la serra très fort.Son regard se détourna du petit cercueil pour aller se poser sur celui de son épouse comme pour aller chercher dans le sien un quelconque réconfort.
_________________

Si j'avance, suivez moi !
Si je m'arrête, poussez moi !
Si je recule , tuez moi !


Revenir en haut
Petitjehan
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 11 Sep - 10:48 (2010)    Sujet du message: Les funérailles de Lorelaye Répondre en citant

A l'invite de Mali, les personnes présentes allaient saluer l'enfant trop tôt disparue...
Jehan attend que quelques uns passent...Tous, en ce moment ont un point commun. Ils ne savent comment se comporter tellement la disparition d'un enfant est incompréhensible et cruelle à leur yeux. Ils passent saluent d'un mot ou d'un geste les parents puis cèdent la place honteux de n'avoir pas la solution d'être vains dans le malheur...
Il n'échappe pas à la règle n'ayant, lui non plus, pas trouvé ce qui pourrait atténuer la peine des parents...

Il prend sa place dans la file tout en priant...
 

Ô toi qui fit le ciel et la terre
Regarde la douleur de ce père
Regarde la douleur de cette mère
Et aide nous, pauvres pêcheurs
A calmer et apaiser leurs cœurs
Donne nous la puissance du réconfort
Celle qui permet d'accepter la mort

Accueille cette enfant en ton sein
Elle n'a pu faire que le bien
Par sa seule présence elle a donné vie
A l'amour de l'épouse et du mari

Cette enfant est sacrée
Par ce qu'elle a montré
Ce que l'amour a de plus beau
Plus que le simple cadeau
De deux êtres se donnant l'un à l'autre
La puissance d'amour est tout autre

C'est la vie qui est éclose sur ce champs
D'amour, sous la forme d'une enfant...
Ô Très Haut, tu donnes et tu reprends
Et que reste-t-il à ces parents?
Que les larmes et les pleurs
Que la peine de l'esprit et celle du cœur?

Jamais une telle plaie ne se ferme
Même pour les âmes les plus fermes
L'esprit vacille et chancèle
C'est le chagrin qui le harcèle
Passent les jours et les semaines
Mais jamais la paix ils n'amènent...

Seule la puissance de l'Amour
Nous aide à supporter les jours...
Ô toi qui es Amour
En toi garde ce couple pour toujours

Tout en récitant cette humble prière qui ne figure dans aucun livre mais dans son cœur, il s'approche du cercueil et ses yeux s'embuent... Non pas qu'il eut connu cette enfant, belle et angélique dans son dernier sommeil, mais elle lui fait souvenir d'une autre toute pareille.
D'une main tremblante il dépose sur les mains jointes la marque de la tristesse...
 
 



Il donne une muette accolade à Ventre et serre dans ses bras sa soeur en l'Hospital, celle qui sait toujours répondre présente pour tous et chacun.

Tu n'es pas seule à porter le chagrin, amie, il est aussi le mien, le notre.

Puis, il s'éloigne laissant la place à d'autres amis ou connaissances venus partager la peine des maîtres du lieu...
Il attend, en retrait, celle qui désormais partage sa vie et l'aide à la supporter.

   
   


Revenir en haut
wantaka
Famille

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2009
Messages: 139

MessagePosté le: Dim 12 Sep - 13:45 (2010)    Sujet du message: Les funérailles de Lorelaye Répondre en citant

Wantaka qui recevait du soutens de ses amis, se retiens pour ne pas éclater en sanglots

Elle savait bien sur qui elle pouvait compter,  elle se mit à avancer doucement, les jambes tremblantes, le coeur en mille morceaux,

Elle posa  ses mains sur le cerceuil,


Tu n'es plus que l'ombre de mes nuits
Je souffre en silence
Toi qui a remplie mes journées de  gaiété
Tu me laisses , seule face à  moi même
Pourquoi ?

Le temps sera mon remède
Mais mon coeur sera a jamais terne

Elle éclata en sanglots, ..................





_________________


Revenir en haut
magaly
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 12 Sep - 22:15 (2010)    Sujet du message: La Chapelle Répondre en citant

Appuyée, à l'une des colonnes de la Chapelle, une jeune fille vêtue de noir se postait non loin de là, d'une allure discrète mais attentive, ses lèvres remuaient au rythme d'un Crédo prononcé par la Chapelaine du Comte Ventreachoux, et suivit de près par les proches venu soutenir les parents de ce petit ange, partie bien trop tôt ... son regard balaya l'assemblée : Messire Flamel, Robin, Neferoure, Jehan de Proisy et son épouse, Lanie, Messire Jake de Valombre, ... et encore bien d'autre, le Comte et son épouse ... s'arrêta net, elle les observa discrètement comme à son habitude, l'habitude de pouvoir tout entendre, d'écouter et de garder tout pour elle, d' analyser en profondeur tout ces derniers mois, ... un pincement au coeur vint lui confirmer ses pensées et son regard s'assombrit encore plus ... * pourquoi ? ... pourquoi tout s'écroule aujourd'hui ? cette ligne de vie qu'on croyait toute tracée ... n'est plus * ... ses yeux s'embuèrent de larmes, la lumière des bougies allumées ne lui fit faire que cligner  des paupières et deux grosses larmes perlèrent ses joues ...     


Dernière édition par magaly le Dim 12 Sep - 22:49 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:59 (2018)    Sujet du message: Les funérailles de Lorelaye

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Seigneurie de La Rocheservière Index du Forum -> Après le pont-levis -> La Chapelle Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
Page 3 sur 4

 

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Medieval by Mojy, © 2003, 2005 Mojy - Mojytech
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com